Le MAPIC Digital live remporte un franc succès
Usage mixte des espaces, expérience clients et complémentarité entre digital et physique au cœur des stratégies des leaders de l’industrie

Paris, le 19 novembre 2020 – Les dirigeants de l’immobilier commercial, du commerce et du loisir ont analysé sans concession la transformation de leur industrie lors des deux jours du MAPIC Digital live. Le renforcement de l’usage mixte des espaces, la valorisation de l’expérience clients et la complémentarité du digital avec le physique sont apparus comme les éléments stratégiques clés de la transformation de l’industrie.
 
Les deux jours du MAPIC Digital live ont rassemblé plus de 2 300 décideurs internationaux de l’immobilier commercial, du commerce et du loisir. La plateforme de mise en relation a enregistré un large succès avec 1272 réunions virtuelles organisées entre professionnels, démontrant à la fois la vitalité du secteur et l’adéquation de cet outil avec les besoins des utilisateurs.
 
Côté conférences, les 25 sessions live ont donné la parole à 114 conférenciers et ont réuni entre 150 et 460 auditeurs par session qui ont pu participé aux débats en posant des questions via l’outil digital.
 
« Que ce soit d’Allemagne, du Royaume-Uni, des Etats Unis, des Pays-Bas, de Chine, d’Italie ou de France, un consensus s’est dessiné au fil des débats du MAPIC Digital sur l’analyse de l’évolution de l’industrie. Toutes les parties prenantes s’accordent à dire que le secteur de l’immobilier et du commerce connaît une forte accélération de sa transformation en lieux de vie et d’expériences. Il est essentiel de mettre en place une solide collaboration entre public et privé pour définir la communauté des usages de demain sur les territoires » commente Nathalie Depetro, directrice du MAPIC.
 
Et Francesco Pupillo, directeur de LeisurUp, l’événement dédié au loisir créé par le MAPIC et qui a fait l’objet de nombreuses sessions, ajoute « L’industrie du commerce et du loisir a démontré à maintes reprises par le passé sa résilience et il ne fait aucun doute qu’une fois la crise sanitaire terminée, les clients reviendront avec enthousiasme dans les espaces physiques. Le rebond spectaculaire qu’a connu le secteur cet été en est la preuve. Le commerce reviendra sublimé grâce à des expériences plus intenses et renforcé par l’intégration du digital à tous les niveaux ».
 
La mixité des usages
La mixité des usages est aujourd’hui devenue une évidence aussi bien pour les professionnels de l’immobilier que pour ceux du commerce. Ainsi Matthijs Storm, PDG de Wereldhave, explique que sa société s’attache à intégrer du résidentiel, du médical, de la restauration entre autres à ses projets commerciaux, avec un objectif de 25% d’espaces à usage mixte dans ses centres contre 10% à ce jour.
 
« Les mono-usages des espaces deviennent obsolètes mais il ne faut pas simplement empiler les usages » précise Thierry Cahierre, Directeur Général France de Redevco. « Il faut que l’ensemble des usages réunis ait un intérêt à être ensemble pour créer une vraie communauté des usages.”
 
Cristina Santos, DG Property Management, Espagne et Portugal, Sonae Sierra a ainsi partagé sa conviction de l’intérêt d’intégrer des espaces de co-working dans les centres commerciaux.
 
Plus que jamais dans cette période de transformation et de difficultés économiques, les différents protagonistes doivent travailler en mode collaboratif. Ainsi pour Gérard Gazay, vice-président de la Métrople Aix-Marseille-Provence et maire d’Aubagne « Il ne faut pas opposer centre-ville et périphérie mais travailler à une complémentarité des offres car c’est l’aménagement commercial qui fait la couture entre ces deux espaces de vie ».
 
De manière plus radicale, l’américain Winston Fisher, PDG d’Area15, un complexe de commerce et de loisir basé à Las Vegas, affirme « Oubliez le passé, n’essayez pas de le réécrire, créez quelque chose de nouveau ». Il est rejoint en cela par le français Philippe Journo, PDG de la Compagnie de Phalsbourg, qui déclare « Les années dorées où l’on dépensait peu et gagnait beaucoup sont derrière nous. Le passé est le passé, nous devons regarder vers l’avenir et changer ».
 
Loisir : l’expérience clients au cœur de toutes les réflexions
Le commerce physique doit aujourd’hui être capable de faire naître des émotions et même d’apporter du sens aux consommateurs : c’est l’expérience clients qui devient centrale et en cela le loisir est clé. « Le loisir ne dilue pas l’expérience d’achat, au contraire, il l’intensifie », explique Jonathan Doughty, Global Head of Foodservice, Leisure & Placemaking, ECE.
 
Et Reinhart Viane, Business Development Director, KCC Entertainment Design d’ajouter « Il ne devrait plus y avoir de frontières entre le loisir, la restauration, l’habitation, le travail et le commerce. Le loisir doit être le ciment qui relie tous ces espaces de vie. Sans cela, les centres commerciaux pourraient devenir superflus »,
 
De manière générale, les professionnels du loisir, de la restauration et de l’immobilier commercial ont souligné l’importance de comprendre un marché local pour choisir son mix. C’est la fin de la standardisation.
 
Pour Sébastien Vanhoove, Directeur général délégué de Carmila, le client a évolué, il est plus informé, c’est pourquoi Carmila propose une offre plus locale mais aussi plus responsable, plus innovante et plus omnicanale et soutient des enseignes jugées innovantes.
 
Quant à la restauration,« elle n’est pas seulement importante, elle est essentielle », déclare Ian Sandford, président, Eurofund Group, en insistant sur le fait « qu’il ne s’agit pas uniquement de la quantité mais surtout de la variété de l’offre ».
 
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la digitalisation conduit finalement à plus d’humain. Les gens cherchent toujours le contact mais leurs désirs ont évolué. Ils veulent de l’authenticité et de la créativité. Le loisir fait désormais partie de l’expérience shopping.
 
Pensez phygital !
Les outils digitaux sont le sésame qui permet d’établir un lien entre les enseignes et leurs clients, avant, pendant et après l’acte d’achat. Il faut donc jouer la complémentarité et non l’opposition.
 
Ainsi pour Enrique Martinez, DG, Fnac Darty « une marque comme la nôtre a la capacité de transformer le trafic du numérique au physique. C’est assez rare et nous pouvons utiliser cette force pour obtenir une nouvelle impulsion des clients, de retour dans le monde physique ».
 
C’est ce que confirme un poids lourd du commerce en ligne, CK Chan, head of Tmall and Taobao, Hong Kong and Macau, Alibaba Group en affirmant « Avant, les marques devaient ouvrir des points de vente physiques pour créer du lien avec le client. Aujourd’hui, elles peuvent le faire en ligne et leur audience est décuplée ».
 
« Comme l’industrie, nous apprenons à être omnicanal avec la plateforme MAPIC et LeisurUp Digital. C’était un exercice nouveau pour nous et nous sommes très fiers de sa réussite. Nous vous donnons rendez-vous en 2021 à Cannes pour une nouvelle édition enrichie par le digital du MAPIC mais aussi pour une première édition physique de LeisurUp », conclut Nathalie Depetro, directrice du MAPIC.
 
Toutes les conférences live seront disponibles en replay jusqu’au 31 décembre 2020 sur la platerforme MAPIC Digital.
 
Les Global Partners du MAPIC Digital 2020 sont [c] chainels – the tenant app et ITA Italian Trade Agency
 
Retrouvez dans la bibliothèque de contenu du MAPIC Digital le catalogue des enseignes et opérateurs de loisir.
 
MAPIC et LeisurUp 2021 auront lieu à Cannes en novembre 2021
 
Retrouvez plus d’informations sur le MAPIC sur le site mapic.com et sur LeisurUp sur le site leisurup.com
 
Suivez-nous sur Twitter! @MAPIC avec les hashtags #MAPIC et #LeisurUp
 
A propos de Reed MIDEM – Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont les MIPTV, MIPDOC, MIPCOM, MIPJUNIOR à Cannes, MIP China à Hangzhou et MIP Cancun au Mexique pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques ; MIDEM à Cannes pour les professionnels de la musique ; Esports BAR à Cannes et à Miami pour l’industrie du esports ; MIPIM à Cannes, MIPIM Asia Summit à Hong Kong SAR, Propel by MIPIM–NYC en partenariat avec MetaProp, Propel by MIPIM-Paris et Propel by MIPIM-Hong Kong pour le secteur de l’immobilier et de l’innovation ; MAPIC et LeisurUp à Cannes, MAPIC Russia à Moscou, MAPIC Italy et The Happetite à Milan, et MAPIC India à Bombay pour le secteur de l’implantation commerciale. www.reedmidem.com
 
A propos de Reed Exhibitions – Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, leader mondial dans l’organisation d’événements, avec plus de 500 événements dans 30 pays. En 2019, Reed Exhibitions a réuni plus de sept millions de professionnels actifs dans le monde entier, générant plusieurs milliards de dollars d’affaires. Aujourd’hui les événements de Reed Exhibitions ont lieu en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Pacifique, en Afrique et sont organisés par 35 bureaux et agents implantés. Reed Exhibitions touche 43 secteurs industriels, au travers d’événements pour les professionnels et le grand public, et fait partie de RELX Group plc, leader mondial dans la diffusion d’informations. www.reedexpo.com