Le Food & Beverage :
la recette du succès du MAPIC 2017

Lancement d’un nouveau MAPIC axé sur la restauration en 2018

Paris, le 20 novembre 2017 – Plus de 8 500 participants de 80 pays dont 2 100 enseignes, 2 500 promoteurs immobiliers et 1 000 investisseurs, se sont retrouvés à Cannes la semaine dernière à l’occasion du MAPIC – le Marché International de l’Implantation Commerciale et de la Distribution.

Reflétant l’évolution du marché de l’immobilier commercial, le MAPIC 2017 a inauguré deux nouveaux sommets, l’International Outlet Summit dédié aux villages de marques et le Global Retail Partner Summit, destiné à mettre en relations enseignes et partenaires locaux. Le MAPIC a également agrandi les zones d’exposition dédiées au Loisir et à l’Innovation, et mis le Food & Beverage à l’honneur.

L’International Outlet Summit s’est tenu le 14 novembre, en pré-ouverture du MAPIC. Jadis considérés comme des commerces de seconde zone permettant aux enseignes d’écouler leurs stocks anciens, les villages de marques se sont multipliés à un taux de croissance moyen de 12 % par an ces dix dernières années. Pour Sebastian Sommer de Neinver, « même si le marché est plus concurrentiel, les 150 marques les plus représentées souhaitent encore y étoffer leur présence ». Les grandes enseignes cherchent désormais à renforcer leur présence dans les villages de marques, qui figurent désormais parmi les formats les plus dynamiques de l’immobilier commercial grâce à la modernisation de leurs boutiques et de leur offre.

La Chine est un marché particulièrement prometteur pour les villages de marques. S’exprimant lors de l’International Outlet Summit, Lois Lu Yi, vice-présidente de Beijing Capital Grand, holding basé à Hong Kong spécialisé dans la promotion immobilière et l’investissement immobilier, a ainsi révélé que pour faire face à la demande accrue dans ce secteur en pleine évolution, le nombre de projets de villages de marques à l’étude dans sa société a été revu à la hausse. Comme elle l’explique, « le nombre de villages de marques observent une augmentation de 34% par an en Chine, contre seulement 8 % pour les grands magasins, 29 % pour les centres commerciaux et 29 % pour les e-commerçants. Avec la frénésie des consommateurs pour les produits de marque, les magasins d’usine s’apprêtent à vivre leur première période faste de développement, et le marché devrait atteindre la maturité d’ici 5 ans. »

Nathalie Depetro, directrice MAPIC Markets, a également annoncé le lancement du MAPIC Food & Beverage l’année prochaine, reflétant l’influence croissante des concepts de restauration dans les centres commerciaux et les rues commerçantes du monde entier. Ce nouvel évènement, distinct du MAPIC Italy, aura lieu les 23 et 24 mai 2018 au MiCo – Milano Congressi à Milan et sera la vitrine du secteur de la restauration en zone commerciale à l’international.

Selon Nathalie Depetro, « parallèlement au MAPIC Italy, qui est axé sur le vaste marché italien de l’immobilier commercial, le MAPIC Food & Beverage sera un évènement international à part entière dédié au marché de la restauration en zone commerciale. C’est le bon moment pour créer un évènement consacré à ce secteur en plein essor. Que ce soit dans les centres commerciaux, les villages de marques ou les retail parks, les consommateurs cherchent désormais, au-delà du shopping, à passer un moment agréable et à vivre une expérience, et les espaces de restauration y contribuent largement. »

Invités à la conférence d’ouverture du MAPIC, Franck Laizet de McKinsey & Company et Sébastien Badault, directeur général très en vue d’Alibaba France, se sont exprimés sur le thème « Réimaginer le commerce au 21ème siècle ». Ce dernier a affirmé que même si le commerce physique n’est pas mort, l’e-commerce a clairement le vent en poupe. Et d’ajouter que « le réseau est en train de vivre une transformation majeure », avec l’avènement de concepts et formats inédits, mais aussi la reconfiguration des points de vente, le tout pour optimiser l’expérience des consommateurs et leur pouvoir d’achat. Pour Sébastien Badault, les marques doivent chercher de nouveaux moyens de conjuguer e-commerce et expérience, une démarche dans laquelle Alibaba fait figure de précurseur avec le recours à des technologies de pointe comme les cabines d’essayage interactives et l’intelligence artificielle.

Le MAPIC a également fait la part belle au travel retail, mettant l’accent sur la manière dont les enseignes de commerce et de restauration façonnent les lieux de transit pour en faire des destinations gourmandes. Nick Schapira du Jamie Oliver Restaurant Group estime que contrairement aux rues commerciales qui sont soumises à de multiples pressions, « le segment du travel retail constitue un incubateur de la demande des consommateurs ». Selon lui pourtant, les enseignes ont tort de croire qu’elles peuvent appliquer aux aéroports le même processus que dans les centres commerciaux, en raison de contraintes supérieures dans des domaines comme le recrutement et la sécurité.

Confirmant le rôle central du loisir dans les centres commerciaux, les propriétaires font maintenant appel à des experts pour concevoir, construire et fournir des solutions clés en main. C’est ainsi que le MAPIC 2017 a accueilli une trentaine de sociétés du monde entier dans son espace d’exposition dédié au loisir.

Les conférenciers invités à s’exprimer sur l’intégration d’une offre de loisir dans les destinations shopping se sont accordés à reconnaître que l’envie de vivre des expériences agréables en famille ou entre amis est devenue l’une des principales motivations des consommateurs pour se rendre dans un centre commercial. De fait, les loisirs dans les centres commerciaux ont donné naissance à un nouveau marché cible de familles venues partager de bons moments, sur une zone de chalandise beaucoup plus grande.

L’émergence de nouvelles destinations shopping a toujours été un élément clé de la stratégie de développement des enseignes. Un constat majeur est ressorti du MAPIC : l’occident n’est plus la première destination commerciale au monde. C’est désormais la Chine qui surpasse les Etats-Unis, tandis que l’Inde connaît actuellement la plus forte progression à l’échelle mondiale grâce aux investissements étrangers, à sa croissance économique et au boom de sa consommation. Lors d’une conférence dédiée au marché indien en pleine ébullition, B.S. Nagesh de l’Indian Retail Association TRRAIN a déclaré que l’Inde est une destination particulièrement attrayante pour les enseignes et les promoteurs : « la population est très jeune, avec un âge moyen de seulement 35 ans, et le PIB croît de 7 % par an. Je doute que d’autres pays du monde offrent une telle opportunité. » 

Enfin, le Global Retail Partner Summit a été l’occasion pour les enseignes de rencontrer des partenaires locaux réputés, en mesure de faciliter leur implantation sur des marchés stratégiques. Etaient notamment présents Azadea Group (Liban), qui gère plus de 50 marques au Moyen-Orient et en Afrique, AmRest (Pologne), qui exploite plus de 1 500 restaurants en Europe centrale et orientale, mais aussi Global Brand Group, SGN Group (Etats-Unis) et Rosinter Restaurants (Russie). John Scott, directeur International chez TM Lewin (Royaume-Uni) a souligné que « le Global Retail Partner Summit est une plateforme idéale pour mettre en relation une large palette d’enseignes et de professionnels du monde entier. Le MAPIC continue d’offrir aux enseignes un accès direct à certains des opérateurs les plus performants et l’opportunité de pénétrer des marchés stratégiques grâce à des mises en relation ciblées. »

Depuis son lancement il y a plus de 20 ans, le MAPIC attire les leaders mondiaux du secteur : enseignes, promoteurs immobiliers, gestionnaires de centres commerciaux et plus récemment, e-commerçants. Aucun autre évènement dédié à l’immobilier commercial n’attire autant d’investisseurs internationaux. On peut citer par exemple des investisseurs institutionnels comme Allianz, Generali Real Estate, GIC ou Healthcare of Ontario Pension Plan mais aussi des sociétés telles que British Land, AXA Investment Managers, Amundi Asset Management et Commerz Real. Le MAPIC 2017 a également accueilli pour la première fois F&A Asset Management, Matacapital, Qatar Investment Authority, Crédit Agricole et Bank Austria Real Invest.


Le MAPIC 2018 aura lieu du 14 au 16 novembre 2018.

Des photographies du MAPIC sont disponibles dans la photothèque.

Plus d’informations sur le MAPIC sur notre site presse.

A propos de Reed MIDEM :
Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont les MIPTV, MIPDOC, MIPCOM, MIPJUNIOR à Cannes, MIP China à Hangzhou et MIP Cancun au Mexique pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques ; MIDEM à Cannes pour les professionnels de la musique ; Esports BAR à Cannes et à Miami pour l’industrie du esports ; MIPIM à Cannes, MIPIM UK à Londres, MIPIM Asia Summit à Hong Kong et MIPIM PropTech Summit à New York pour le secteur de l’immobilier ; MAPIC à Cannes, MAPIC Russia à Moscou, MAPIC Italy à Milan, MAPIC China Summit à Shanghai et IRF powered by MAPIC à Bombay pour le secteur de l’implantation commerciale. www.reedmidem.com


A propos de Reed Exhibitions :
Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, leader mondial dans l’organisation d’événements, avec plus de 500 événements dans 30 pays. En 2016, Reed Exhibitions a réuni plus de sept millions de professionnels actifs dans le monde entier, générant plusieurs milliards de dollars d’affaires. Aujourd’hui les événements de Reed Exhibitions ont lieu en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Pacifique, en Afrique et sont organisés par 38 bureaux et agents implantés. Reed Exhibitions touche 43 secteurs industriels, au travers d’évènements pour les professionnels et le grand public, et fait partie de RELX Group, leader mondial dans la diffusion d’informations et d’analyses destinées aux professionnels et entreprises intervenant dans tous types de secteurs. www.reedexpo.com