LE MAPIC 2016 SOUS LE SIGNE DE L’INNOVATION

Paris, le 21 novembre 2016 – Le MAPIC 2016 s’achève sur des indicateurs positifs à tous les niveaux, soulignant le très fort intérêt des professionnels de l’immobilier commercial pour l’innovation.

Le MAPIC a accueilli plus de 8 400 participants avec la France, l’Italie et le Royaume-Uni en tête des 78 pays représentés cette année. La participation de l’Asie et du Moyen-Orient s’est accrue et les États-Unis, pays à l’honneur l’an passé, ont agrandi leur pavillon de 16 nouveaux exposants.

Du côté des enseignes, le MAPIC 2016 a accueilli 2 100 participants. Dans cette palette éclectique d’enseignes dont 500 présentes pour la première fois, figuraient notamment John Lewis, Mars, Yo! Sushi, Tesco, Subway, Ikea, Primark ou encore McDonald’s.

L’un des gourous du commerce britannique, Mary Portas (connue comme étant la Queen of the Shops) a fait sa première apparition au MAPIC pour animer un débat passionnant sur les perspectives du commerce au Royaume-Uni, dans le cadre du panel United Kingdom – Good Morning Retail. Mme Portas a fait remarquer que « d’ici 2020, l’expérience d’achat surpassera le produit et le prix, tant au Royaume-Uni que dans le reste du monde. L’action de faireconstitue un enjeu social plus important que jamais. Les marques se doivent d’être créatives et compétitives pour nouer des liens avec les clients par ce biais ».

Plus de 1 000 participants représentant 350 sociétés d’investissement et institutions financières, parmi lesquels GIC Real Estate, Ivanhoé Cambridge et Unibail-Rodamco, étaient présents à Cannes pour développer et diversifier leur portefeuille d’actifs en immobilier commercial. Lors d’une conférence sur les perspectives d’investissement dans l’immobilier commercial, Roland Mangelmans, Senior Portfolio Manager chez APG Asset Management, a expliqué qu’un « portefeuille solide se fonde sur l’offre et la demande ainsi que sur des micro-tendances qui valident des investissements futurs. Par conséquent, il est primordial d’étudier individuellement chaque opportunité : centre-ville ou magasin d’usine, grande ou petite ville ».

Concernant les perspectives d’investissement sur le marché américain, Christopher Conlon, Chief Operating Officer chez Acadia Realty Trust, a expliqué que « les centres villes constituent une porte d’entrée pour les enseignes étrangères qui veulent pénétrer le marché. Nous souhaitons comprendre leur activité ainsi que leur stratégie et les associer à nos actifs à travers le pays ». Acadia Realty Trust possède plus de 1,4 milliard de dollars d’investissements immobiliers à travers le monde.

Jeudi 17 novembre, Martine Pinville, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire, a présidé une table ronde portant sur la désertification des centres villes français. Le 20 octobre dernier, Madame la Ministre a reçu le rapport sur la revitalisation commerciale des centres villes, en particulier dans les villes dont la population est comprise entre 10 000 et 100 000 habitants et où le taux de vacance commerciale est passé de 6,1 % à 10,4 % entre 2001 et 2015.

S’adressant à des professionnels privés et publics de l’immobilier commercial, Martine Pinville a expliqué que « la vitalité commerciale de nos centres villes n’est pas qu’une affaire de commerçants. Elle est aussi intimement liée aux questions de logement, de loisirs ou encore de transports. La réponse à la vacance commerciale dressée dans le rapport de l’IGF-CGEDD doit donc être collective et formulée à différentes échelles et au-delà des clivages politiques, avec les acteurs privés comme publics, les élus locaux comme les professionnels de l’immobilier commercial. C’est la conviction que j’ai souhaité partager aujourd’hui au MAPIC, en réunissant autour d’une même table les différentes parties prenantes ».

La thématique à l’honneur du MAPIC 2016 étant l’online-to-offline (O2O), l’innovation était visible dans toutes les allées, avec notamment de nombreux nouveaux exposants, des conférences et des séances de pitching, ainsi qu’un focus sur les réponses spécifiques apportées par les enseignes et les promoteurs internationaux aux consommateurs connectés d’aujourd’hui. « L’utilisation intelligente des données constitue la clé pour appréhender le consommateur et entrer en lien avec lui », a expliqué François Loviton, Director of Retail chez Google France. « Les données seules ne sont pas intelligentes. Il faut des plateformes et des gens créatifs pour les traiter afin de favoriser la croissance ».

Plus de 130 entreprises ont exposé sur le nouveau pavillon Trends Hub qui réunissait les leaders du retailtainment, du pop-up stores, de l’innovation connectée et des startups. Parmi les entreprises présentant leur savoir-faire, on comptait Google et Salesforce, mais aussi les spécialistes du retailtainment tels que iP2Entertainment, Topgolf, Vortex et KCC. Quant aux spécialistes des baux éphémères et des pop-up stores, le MAPIC a entre autres accueilli Pölka Shoes, Storefront, WhataSpace! et bemypop.

Présent à Cannes pour la première fois, iP2Entertainment a profité du MAPIC pour annoncer un partenariat exclusif avec Mattel Inc. afin de déployer des centres d’expérience Mattel Play BIG! à l’international pour des marques telles que Barbie™, Hot Wheels™ et Mega Bloks™. Mattel Play BIG! combinera divertissement participatif et technologie de pointe pour offrir aux visiteurs une expérience de jeu plus vraie que nature lors d’événements d’envergure dédiés au commerce. Chaque marque du groupe Mattel disposera de sa propre zone thématique afin de proposer diverses expériences de jeu.

Illustrant la tendance O2O et l’importance d’intégrer le commerce physique dans une stratégie 360°, le pure player français Studiomazé a choisi d’exploiter simultanément les deux canaux de distribution principaux : en ligne et hors ligne via des pop-up stores. « L’objectif est de créer des synergies entre ces deux canaux dans la mesure où 40 % des consommateurs préparent leur achat en ligne avant de se rendre en magasin. Studiomazé est une marque en plein développement et les pop-up stores nous permettent de promouvoir nos produits et nos nouvelles collections de vêtements tout en générant des ventes en ligne après celles effectuées hors ligne. Sur le long terme, nous aimerions ouvrir notre propre boutique », a confié Lucille Mazé, PDG et fondatrice de Studiomazé.

Parmi les représentants du secteur du numérique et de l’innovation présent au MAPIC figuraient Samsung Electronics, ClearChannel et ViaDirect, spécialistes de l’affichage dynamique, Visioglobe, expert de la cartographie d’intérieur et Retency, pour l’analyse des données. Une trentaine de startups s’est déplacée à Cannes parmi lesquelles PayinTech et son bracelet de paiement, SIZZY et son scanneur de formes destiné au commerce en ligne, ou encore Diakse, Huntertainment et Skyboy qui présentaient leurs technologies de réalité virtuelle.

« Si le commerce a accueilli l’innovation sous toutes ses formes, l’augmentation du nombre d’entreprises spécialistes du retailtainment, du pop-up et du numérique est exceptionnelle, sans parler des idées que ces entreprises présentent ici à Cannes », a souligné Nathalie Depetro, Directrice du MAPIC. « Nous vivons actuellement une période passionnante dans l’immobilier commercial international, industrie pour laquelle le MAPIC œuvre depuis 1995. Le MAPIC reflète les évolutions du marché et c’est son engagement à servir les clients du monde entier qui nous amène à pousser les portes de l’Inde l’année prochaine, de sorte que ce pays rejoindra notre portefeuille de salons aux côtés de l’Italie, la Chine et la Russie », a ajouté Nathalie Depetro.

Le MAPIC est le premier événement mondial consacré à l’immobilier commercial. De fait, la zone d’exposition a abrité des dizaines de projets parmi les plus ambitieux et les plus récents du marché. On peut citer par exemple la reconversion du Grand Hôtel-Dieu à Lyon – la plus vaste initiative privée de rénovation d’un monument historique jamais entreprise en France – l’aéroport Jewel Changi à Singapour, la reconversion de Hoog Catharijne, le plus grand centre commercial des Pays-Bas, ou City Point, un complexe à usage mixte à Brooklyn aux États-Unis.

Le MAPIC 2017 se tiendra à Cannes du 15 au 17 novembre 2017 et mettra à l’honneur le Food & Beverage.

Cliquez ici pour télécharger des photos du MAPIC 2016.

Cliquez ici pour télécharger les photos des lauréats des MAPIC Awards 2016.

A propos de Reed MIDEM :
Fondée en 1963, Reed MIDEM organise des marchés professionnels et internationaux qui se sont imposés comme des plateformes incontournables pour les acteurs-clés des secteurs concernés. Ce sont le MIPTV, le MIPDOC, le MIPCOM, le MIP CANCUN et le MIPJUNIOR pour la télévision et les contenus audiovisuels et numériques, le MIDEM pour les professionnels de la musique, le MIPIM, le MIPIM Asia Summit, le MIPIM UK, le MIPIM Japan pour le secteur de l’immobilier et le MAPIC, le MAPIC China Summit à Shanghai et le MAPIC Italy à Milan pour le secteur de l’implantation commerciale.

A propos de Reed Exhibitions: 
Reed MIDEM est une filiale de Reed Exhibitions, leader mondial dans l’organisation d’événements, avec plus de 500 événements dans 43 pays. En 2015, Reed Exhibitions a réuni plus de sept millions de professionnels actifs dans le monde entier, générant plusieurs milliards de dollars d’affaires. Aujourd’hui les événements de Reed Exhibitions ont lieu en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Pacifique, en Afrique et sont organisés par 41 bureaux et agents implantés. Reed Exhibitions touche 43 secteurs industriels, au travers d’évènements pour les professionnels et le grand public, et fait partie de RELX Group plc, leader mondial dans la diffusion d’informations. www.reedexpo.com